Le réseau social Instagram lance sa version payante

Le réseau social au 2 milliards d’utilisateurs dans le monde deviendra-t-il payant ?  

Sorti en 2010, Instagram a rapidement su séduire les internautes grâce à son principe hyper addictif et dynamique. Depuis sa création, la plateforme bouge et elle devient une opportunité business pour de nombreuses personnes et entreprises. Nous avons d’ailleurs réalisé un sujet sur le marketing d’influence, n’hésitez pas à le lire ! Cependant, tous les créateurs de contenus ne peuvent pas vivre de l’influence… C’est pour cette raison qu’Instagram s’est penché sur le sujet.

Il y a quelques jours, Adam Mosseri, le patron d’Instagram a communiqué une annonce choc : désormais une version de la plateforme de diffusion sera payante. Dans le monde des réseaux sociaux, ce n’est pas la première fois que ça arrive. En effet, il y a quelques mois, Twitter, avait testé les “Super Followers”. Grâce à cette fonctionnalité, les utilisateurs peuvent monétiser certains de leurs tweets. Concrètement, concernant le réseau, comment cette version payante va impacter Instagram ?  

Instagram payant, quel intérêt ?

Face à des concurrents toujours plus féroces comme TikTok qui ne cesse d’exploser et YouTube qui permet de générer des revenus plus conséquents, Instagram a décidé de se positionner stratégiquement afin de ne pas perdre des créateurs de contenu. Certains influenceurs étasuniens possèdent désormais la possibilité de proposer des abonnements payants à leur communauté en échange de contenus exclusifs comme des photos, des vidéos, des réels ou encore des stories.

Selon le patron du réseau social, ce modèle économique permet aux influenceurs d’obtenir des revenus réguliers. En effet, le tout nouveau métier de créateur de contenu dépend énormément des publications et des partenariats qui peuvent être plus ou moins présents en fonction des mois de l’année. Instagram souhaite donc “salarier” les influenceurs et leur offrir une source de revenus stable. Pour Mark Zuckerberg, PDG de Méta (la société mère d’Instagram), cet outil aidera les influenceurs à gagner plus. 

Une première phase de lancement aux États-Unis  

Instagram est le réseau idéal pour valoriser des produits visuels

Après une décennie de gratuité, les réseaux sociaux prennent un changement radical en proposant aux utilisateurs de payer pour accéder à certains contenus exclusifs. Selon les rumeurs de la planète Instagram, les abonnements seraient facturés entre 0.99 dollars et 99.99 dollars par mois soit entre 0.87 centime et 88.30 euros, une fourchette assez large donc !  

Les abonnés qui ont souscrit un abonnement accèdent à des contenus inédits qui sont signalés grâce à une icône violette. Il est important de signaler qu’un contenu est privé sous peine de frustrer les abonnés si ces derniers comprennent qu’ils ne peuvent avoir accès à une publication car siglée comme exclusive. Pour le moment, Instagram ne prend aucune commission. C’est-à-dire que l’intégralité des sommes générées grâce aux abonnements iront directement dans la poche du créateur. Cependant, la petite sœur de Facebook a été claire : à partir de 2023, elle prendra une commission. 

À ce jour, cette fonctionnalité est accessible uniquement pour 10 comptes américains : Alan Chikin, Aliza KellyBunny Michael, Don Allen Stevenson, Elliott Norris, Jack JerryJordan Chiles, Lonnieiiv, Kelsey Cook et Sedona Prince. Ces créateurs de compte ont été sélectionnés car ils proposent des contenus divers : star du basketball, influenceur lifestyle, humour ou encore danseur, ils ont tous des abonnés très différents. Le but est d’utiliser cette phase de test pour récolter le plus d’avis et d’améliorations possibles. Dans l’année à venir, Instagram prévoit de développer cette fonctionnalité à d’autres influenceurs américains, et pourquoi pas dans les mois qui suivent vers d’autres pays dont la France. 

Être abonné oui mais sur tous les réseaux sociaux, c’est mieux !

De plus, le patron d’Instagram a annoncé une bonne nouvelle pour les créateurs : le réseau social est actuellement en train de travailler sur la possibilité de transmettre une liste aux créateurs avec les abonnés pour que ces derniers les suivent sur d’autres plateformes. Instagram cherche comment les influenceurs peuvent emmener les abonnés du réseau sur d’autres applications (pas forcément liées à Méta). En réalité, cette réflexion est un souhait des autorités européennes et américaines de la concurrence qui souhaitent que les plateformes de diffusion incitent les utilisateurs à passer d’un réseau à un autre. 

Au-delà de cet aspect légal, les listes offrent une vision à moyen terme pour les influenceurs. D’ailleurs, Adam Mosseri a déclaré “Les créateurs de contenu exercent cette activité pour gagner leur vie, et il est important de rendre leurs revenus prévisibles. Les abonnements sont l’un des meilleurs moyens d’avoir un revenu stable”.

On l’a bien compris, dans les années à venir, Instagram et les autres réseaux sociaux souhaitent choyer les créateurs. Le métier d’influenceur tend de plus en plus à être reconnu et il attire énormément les jeunes. Pour amener les influenceurs dans leur giron, les réseaux sociaux mettent en place des outils afin d’améliorer les conditions de travail.  


Vous souhaitez améliorer votre visibilité sur Instagram ? Pour ce faire, il est essentiel d’être actif et de créer une stratégie éditoriale adaptée à la cible et au domaine d’activité : beauté, BTP, santé, agroalimentaire… Nous sommes spécialisés dans la gestion des réseaux sociaux et nous pouvons vous aider dans cette réflexion, alors contactez-nous !

Younicom décrypte l'actualité digitale

À propos des auteurs

L'équipe Younicom décrypte pour vous toute l'actualité du digital ! Passionné(e)s de nouvelles technologies, nous aimons transmettre notre amour du web au travers d'articles que nous espérons agréables à parcourir !