Découvrez notre top 3 des casques VR les plus populaires

Aujourd’hui nous allons parler d’un accessoire de plus en plus présent dans notre quotidien et qui est aussi une porte d’accès aux Metaverses : le casque de réalité virtuelle ou casques VR.
Cette technologie a connu des progrès spectaculaires ces dernières années : les casques sont devenus pour certains d’entre eux autonomes et leur prix pour le grand public a baissé durant ses dernières années pour devenir accessible. 
Nous vous proposons  un top 3 des casques VR les plus populaires avec Quest 2 qui est un casque autonome,  le HTC VIVE COSMOS qui se rallie à un ordinateur, ainsi que le Sony PlayStation VR qui s’appuie sur les célèbres consoles de la marque Sony pour fonctionner

Comparatif 3 Casques Realite Virtuelle Vr
Découvrez quel casque correspond le plus à vos besoins

Comment fonctionne le casque VR Oculus Quest 2 ?

Le Quest 2 est un casque tout en un, c’est-à-dire qu’il n’a pas besoin d’un ordinateur ou d’une console pour fonctionner. 

Seconde version du produit phare de la marque, ce casque de réalité virtuelle s’appuie sur une puce de Qualcomm, une Snapdragon XR2, plus puissante que celle du Quest 1. 6 Go de RAM, un stockage de base de 128 Go (contre 64 dans la version précédente) mais surtout une résolution de 1832 x 1920 pixels par œil, sans toutefois s’appuyer sur la technologie OLED mais  plutôt sur une dalle LCD.

Une fois le casque d’environ 500 grammes fixé sur sa tête grâce à une sangle, le joueur dispose de deux manettes qui permettent de se déplacer dans les différents menus avant de profiter du catalogue conséquent de jeux mis en ligne. Pour accéder aux différentes interfaces, il vous faudra un compte Facebook (en effet Meta a racheté Oculus en 2014) . 

Une fois connecté, vous pourrez alors configurer votre espace de jeux : c’est-à-dire que vous pouvez tracer virtuellement une zone de jeu dont vous pouvez profiter en toute sécurité.
Si dans un mouvement un peu fort vous sortez de celle-ci le casque fait alors apparaître en noir et blanc l’espace dans lequel vous vous trouvez pour éviter un accident comme une collision avec un objet.

Un catalogue riche en applications et jeux variés, permettant même de télétravailler

L’offre d’application comprend des apps en lien avec les réseaux sociaux comme le fameux Metavers, des propositions autour de la santé du sport et du fitness, mais aussi un ensemble de jeux vidéo reprenant les grandes thématiques comme les jeux FPS, les jeux de sports, les jeux d’arcade, des jeux de sabres lasers.


Enfin, il existe un volet collaboratif avec Workrooms qui permet de créer plusieurs espaces de travail, comme une salle de réunion, pour échanger avec ses collègues : combiné avec la nouvelle application compagnon Oculus Remote Desktop pour Mac et Windows, vous aurez un accès rapide en un clic à l’ensemble de votre ordinateur depuis la réalité virtuelle.

Vous pouvez prendre des notes pendant vos réunions, importer vos fichiers dans la réalité virtuelle, et même partager votre écran avec des collègues si vous le souhaitez.  

Enfin côté tarif Quest 2 est accessible (en août 2022) dès 349 euros ce qui en  fait un excellent rapport qualité prix.

Autonome, facile d’utilisation, avec un nombre d’applications et de jeux conséquents (sans oublier la présence de licences populaires) Quest 2 a tout pour séduire le grand public.

Avec le Vive Comos, HTC tente la synthèse parfaite de ses casques VR

4ème casque proposé au grand public par HTC après les modèles :  Original, Pro et Pro Eyes, le Vive Comos est le premier à s’appuyer sur une technologie suivie de mouvement SteamVR, c’est-à-dire que grâce à ses 6 caméras extérieures (2 situées à la place des yeux en façade du casque et 4 sur les côtés), vous n’avez plus besoin d’installer des stations dans votre pièce de jeu pour profiter de ce casque. 

Un bon point pour rivaliser avec Quest 2.
Côté ergonomie, ce casque VR fonctionne à l’aide d’une visière mobile ce qui permet de switcher en réalité virtuelle et monde réel en un seul mouvement de poignet. Légèrement plus lourd que son concurrent direct (651 grammes contre 508 grammes) il offre une résolution générale de 2880 x 1770 pixels soit 1440 x 1770 par œil grâce à deux écrans LCD.

La présence d’un ordinateur est indispensable pour faire fonctionner le Cosmos

Pour fonctionner ce casque a besoin d’être relié à un ordinateur. Ce qui peut être vue comme une contrainte et une perte d’autonomie lui permet de faire fonctionner des jeux sous licence appréciés du grand public.

Pour le relier à votre ordinateur voici la marche à suivre : 

  1. Connectez le câble de l’adaptateur secteur sur le port correspondant du convertisseur pour VIVE Cosmos Elite.
  2. Branchez l’adaptateur secteur à une prise de courant.
  3. Connectez l’autre extrémité du câble USB 3.0 à un port USB 3.0 de votre ordinateur.
  4. Connectez l’autre extrémité du câble DisplayPort au port DisplayPort de la carte graphique de votre ordinateur où le moniteur est également connecté.
    Ne connectez pas les câbles DisplayPort aux ports sur la carte mère.
  5. Insérez le connecteur du câble du casque (côté avec un triangle dirigé vers le haut) sur le port du convertisseur avec le triangle correspondant.

Cette manœuvre simplifiée doit avoir lieu avec un ordinateur ayant la configuration suivante

Configuration Systeme Cosmos Vive Htc
Voici la configuration requise pour exploiter un casque HTC Cosmos

Pour profiter de ses applications et jeux, vous aurez à votre disposition deux contrôleurs fonctionnant à pile (à changer environ toutes les 10 heures) qui ont des poignées arrondies et des sticks analogiques au lieu de pavés tactiles présents sur les précédentes versions. À noter que ceux-ci peuvent parfois se déconnecter en cas d’éloignement rapide du casque.

Côté jeux et application le HTC peut s’appuyer sur la bibliothèque extrêmement fournie de Steam. En effet, la célèbre plateforme de distribution de contenu en ligne propose une partie de ses jeux sur le casque HTC ce qui permet aux joueurs de profiter des titres comme : Fallout 4 VR, Skyworld, Raw Data, Batman: Arkham VR, Star Trek, Bridge Crew  Serious Sam 3. Ce qui pour des gamers est un sacré atout.

Côté prix le cosmos vive est affiché à 599 € pour la version standard et 799 euros en version élite.

Pour conclure cette présentation, le Comos Vive marque des points avec l’absence de stations de base pour se repérer dans l’espace et offre une résolution agréable le tout avec un design repensé pour permettre au plus grand nombre de l’utiliser confortablement. Ces deux contrôleurs font le job même s’ils souffrent de petites imperfections. 

La différence notable avec Quest 2 est le recours à un ordinateur affichant une configuration assez poussée pour exploiter au maximum le casque et les titres proposés par la plateforme Steam. 

Il offre aussi la possibilité d’être modifié ou amélioré avec l’ajout de composants.
Ce casque s’adresse plus à un public de joueurs qui souhaite prolonger l’expérience du jeu sur ordinateur.

PlayStation VR : un casque VR pour console en attendant la relève

Le casque PlayStation VR est le plus ancien des casques de notre top 3 et son remplaçant qui se fait attendre, et espérer pour 2023. Initialement prévu pour fonctionner avec la PlayStation 4 il peut “tourner” sur la PlayStation 5 grâce à un adaptateur.


La force du casque PlayStation est son catalogue de jeux proposés en effet, le constructeur japonais a développé un catalogue de jeux compatibles assez impressionnant qui aurait convaincu plus de 20 millions de possesseurs de PS4 à acheter le casque.


À la différence des deux casques présentés ci-dessus, le casque de Sony s’appuie sur une collection de câbles pour fonctionner ce qui peut prendre un peu de temps pour l’installer surtout lors des premières utilisations

Côté résolution, il s’appuie sur une dalle Oled de 1920X1080px ce qui est plus faible que l’offre actuelle, mais qui pour sa date de sortie était une des configuration les plus puissante disponible. Il offre aussi un champ de vision légèrement plus réduit 100° contre 110° pour les casques actuels.
Enfin, le système de suivi de trajectoire peut rencontrer quelques difficultés, en effet celui-ci repose sur un accéléromètre et un gyroscope et non un système dédié comme pour Quest par exemple.

Pour conclure ces 3 présentations, vous remarquerez que chaque casque peut servir à un usage spécifique mais si votre but est de profiter des nombreux métaverses en ligne, explorer des mondes et communautés différentes, avec de temps en temps une pause sur un jeux qui mettra au défi votre adresse ou vos capacités physiques alors l’oculus Quest 2 est le casque le plus polyvalent qui conviendra à ses usages avec une mise en service et un usage simplifié.

Younicom décrypte l'actualité digitale

À propos des auteurs

L'équipe Younicom décrypte pour vous toute l'actualité du digital ! Passionné(e)s de nouvelles technologies, nous aimons transmettre notre amour du web au travers d'articles que nous espérons agréables à parcourir !